ECRANS NOIRS - GRAND PRIX 2019 -Ecrans d'or: "LA MISERICORDE
DE LA JUNGLE" de Joel Karekizi (Rwanda)

Joel KAREKIZI cinéaste Rwandais.
Etalon d'or au Fespaco
Ecrans d'or à Ecrans Noirs

Le palmares officiel Ecrans Noirs 2019

PRIX SPECIAUX

1- Prix Concours "10 jours pour 1 film" (en association avec le Goethe-Institut Kamerun et la FilmArche Berlin): " WESTERN" de Joseph Raphaël Akama.

2- Ecran d'Honneur: Cheick Oumar Sissoko (cinéaste et homme politique malien)

PRIX EN COMPETITION OFFICIELLE

1- Ecran du Court Métrage Camerounais: "ELLE OU LUI" de Patrick Timbe Moussinga
* mentions spéciales: "NDUTU" (de Gabi Ruben Ngounou) et "16 MINUTES CHRONOS" (de Mbende Penn Jean alias O'Neill Nelrose).

2- Ecran du Documentaire Camerounais: " PARTIR?" de Mary-Noel Niba

* Mention speciale à "NÉ A SAYADA" de Michel Kuaté.

3- Ecran du Documentaire International: " MON AMI FELA" (de Joel Zito Araujo - Brésil).

* Mentions spéciales: " GANDA, LE DERNIER GRIOT" (de Ousmane Diangana - Sénégal) et "LE CIMETIÈRE DES ELEPHANTS" (de Eleonore Yaméogo - Burkina Faso).

4- Ecran du Court Métrage Afrique Centrale: " LA MARCHE" de Yadia Mor-Jougan (Cameroun).

5- Ecran de la Meilleure Actrice Camerounaise: Elizabeth Cynthia Ngono dans "TRAUMA" de Elizabeth Cynthia Ngono (Cameroun).

* Ecran du Meilleur Acteur Camerounais: non décerné.

6- Ecran du Meilleur Long Métrage Camerounais: "TRAUMA" de Elizabeth Cynthia Ngono (Black Films / Wouri Production).

7- Ecran du Court Métrage International: " THE GERMAN KING" (de Adetokumboh M’Cormack - Sierra Leone).

8- Ecran de la Meilleure Série Internationale: " SAKHO ET MANGANE" de Jean Luc Herbulot, Hubert Ndao et Toumani Sangaré (Sénégal).

9- Ecran de la Meilleure Comédienne Internationale: Ghalia Benali dans " FATWA" de Mahmoud Ben Mahmoud (Tunisie).

10- Ecran du Meilleur Comédien International: Emil Abossolo Mbo dans " MIRACULOUS WEAPONS" de Jean Pierre Bekolo (Cameroun).

11- Ecran du Meilleur Scénario International: "INDIGO" de Selma Bargach (Maroc)

12- Prix Spécial du Jury: "KETEKE" de Peter Sedufia (Ghana).

                                                Ecran d'or:

"LA MISERICORDE LA JUNGLE" de Joel Karekizi (Rwanda)