Association Royale de la presse Nord Sud
(Asbl depuis 1931 sous d'autres dénominations)

 A.R.P.N.S (asbl)

     Chaussée de Waterloo 818

 1180 Bruxelles Tél.

+32 2 375 41 17 

 siège social : Bureau de Liaison Bruxelles-Europe

                site : www.arpns2014.be

      courriel :arpns31@skynet.be            robertlombaerts5@gmail.com



 

HISTORIQUE DE L'ASSOCIATION

Salif Keitou , photographe malien

L’Association Royale de la Presse Nord-Sud a été fondée en 1931 par quelques journalistes belges déterminés à rechercher et à transmettre dans le Nord toute information  à propos des Pays de l’hémisphère Sud  afin de consolider le dialogue Nord-Sud.

Fred van der Linden, deuxième journaliste européen à avoir parcouru le Congo,après Stanley,en a été le premier Président.

D’ « Union professionnelle », reconnue sous l’appellation « Association de la Presse Belgo -Congolaise »  en 1932, elle devient association sans but lucratif (A.S.B.L.) en 1980.

En 1989 Sa Majesté BAUDOUIN Ier, Roi des Belges lui accorde l’ honneur de porter le titre de « Société Royale ».
L’association s’appelle dès lors « Association Royale de la Presse Europe- Tiers Monde  sous la présidence d’honneur d’Etienne Ugeux, grand reporter du journal "LE SOIR"

Depuis le 5 mai 2004 et de par la volonté de Sa Majesté le Roi ALBERT II, elle apparaît comme « Association Royale de la Presse Nord-Sud » appellation plus adaptée à l’état d’esprit qui gère actuellement les relations internationales.

Ses présidents successifs et ses membres, toutes nationalités confondues, ont, depuis la création de l’association, la volonté de contribuer à la consolidation d’un véritable dialogue Nord-Sud /Sud -Nord par la voie de la communication sur tous supports.

Dans cette perspective et conformément à ses statuts, l’Association Royale de la Presse Nord-Sud regroupe journalistes, attachés de presse et culturel,cinéastes, photographes,artistes, diplomates, représentants d’organismes privés et publics, communicateurs qui, en raison de leur profession ou de leurs centres d'intérêts  , portent une attention particulière aux adaptations - que requiert une meilleure harmonisation des échanges de toute nature entre le Nord et le Sud.