WELCOM TO SODOM Objectif d'or 2019 Millenium Festival

" Vacancy" d'Alexandra Kandy Longuet
Prix du meilleur film compétition cinéma belge

 L'Objectif d'Or, grand prix du festival international du festival du film documentaire Millenium, a été attribué aux réalisateurs allemands Florian Weigensamer et Christian Krönes pour leur film "Welcome to So

 L'Objectif d'Or, grand prix du festival international du festival du film documentaire Millenium, a été attribué aux réalisateurs allemands Florian Weigensamer et Christian Krönes pour leur film "Welcome to Sodom", tourné dans la plus grande décharge électronique du monde au Ghana.

 Le documentaire "Dark Eden" de Michael Beamish et Jasmin Herold, qui plonge les spectateurs au cœur de la troisième plus grande réserve de pétrole au monde, au Canada, remporte quant à lui l'Objectif d'argent, qui récompense le Meilleur film sur le développement durable.

 Le jury a également remis l'Objectif bronze (Meilleur film pour des droits de l'homme) au film "A Thousand Girls Like Me", de Sahra Mani. Ce dernier a aussi été récompensé par le Prix du public.

 Enfin le Prix du meilleur film dans la compétition Cinéma belge a été attribué par le jury de l'Union de la critique à "Vacancy", d'Alexandra Kandy Longuet.

La réalisatrice y parle du parcours des laissés-pour-compte de la société américaine. "Alexandra Kandy Longuet leur donne une voix. Avec humanité, pudeur, ils se confient à sa caméra", salue l'Union de la critique.

                                                                                           BELGA NEWS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

POINT DE VUE

"DARK EDEN" de Jasmin Herold et Michael Beamissh- Objectif d'argent

 

2019 Dixième édition .Une programmation de qualité. Des documentaires de tous les pays, de tous les continents  offrent un regard sur les réalités de notre monde.

Des auteurs(trices) , réalisateurs (trices) indépendant(e)s témoignent sur diverses thématiques qui nous interpellent : le consumérisme, l’environnement, la pauvreté, les inégalités, la technologie , la désintégration des droits humains…

Ces cinéastes portent un regard critique sur la société avec de la sensibilité, de l’intelligence dans le déroulement du récit et souvent, une excellente adéquation entre le fond et la forme.

 La polyvalence des réalisateurs(trices) n’affecte pas la qualité des prises de vues, du son , du montage. La rigueur et l’efficacité dominent tout en réduisant les coûts de productions de plus en plus élevés.

Les prix sont justifiés mais il est certain que de nombreux documentaires comme nos coups de cœur « NOFINOFY de Michael Andrianaly » « AMERICA d’Eric Stoll et Chase Whiteside «, « CŒUR DE PIERRE de Claire Billet et Olivier Jobard » trouveront leur place et seront récompensés dans les nombreux festivals auxquels ils participeront.

Un  bémol pour ce dixième festival : les plages de programmation unique et le trop grand nombre de films à voir.

Il serait peut-être plus intéressant de montrer moins de films mais de les programmer deux fois afin de faciliter leur vision tant par les journalistes que par les spectateurs.

 Il faudrait aussi décentraliser la programmation ; vu le nombre considérable d’activités culturelles dans la Capitale.

 Au RAMDAM FESTIVAL à Tournai les salles sont pleines matins , après-midis et soirs et les organisateurs doivent refuser du monde.

 Les visions de presse ont lieu tous les matins.

 Le Millenium Festival peut et doit accroître son  audience !

                                                                                      Robert Lombaerts